Modernisation et bien-être animal dans un élevage de porcs à Tanus

01 Août 2021
Suite à un article dans la presse locale, j’avais envoyé une lettre à l’éleveur Yoann Bonnefous pour le féliciter de son travail au sein de son exploitation porcine.
👉 Il s’en est suivie la programmation d’une visite de son élevage vendredi matin.
Pendant deux heures, j’ai parcouru l’exploitation en écoutant les explications de Yoann et son épouse sur les différentes étapes de l’élevage.
👉 Les box de 400m2 pour un peu plus de 300 cochons étaient tous paillés pour leur assurer un meilleur confort. Autonomes dans leurs déplacements, y compris pour aller manger et boire.
Nous avons pu voir aussi la maternité où les truies venaient de mettre bas. Quand on est éleveur de porc on doit savoir tout faire, y compris l’insémination artificielle, une qualification nécessaire que nous avons bien retrouvé chez Monsieur et Madame Bonnefous.
👉 À partir du 1er janvier 2022, conformément à la loi sur le bien-être animal que nous avons voté à l’Assemblée Nationale, ils anesthésieront les porcelets avant de les castrer. Une réelle avancée pour la protection des animaux.
👉 J’ai trouvé des éleveurs attentifs aux conditions de leurs bêtes et passionnés par leur métier.
Je les remercie pour le temps passé et leur accueil : j’ai appris plein de choses !
Au plus près du terrain, à l’écoute des citoyennes et des citoyens ✅