Editorial septembre 2020

05 Sep 2020

Chères Tarnaises, chers Tarnais,

Certains d’entre vous reprennent leurs activités, d’autres le chemin de l’école. Cette rentrée de septembre est particulière car inédite dans son contexte, faite de protocoles sanitaires que nous devons impérativement suivre ensemble.

J’ai une pensée particulière pour les familles et proches des victimes et je n’oublie pas non plus les personnes malades.

Le virus est toujours parmi nous et nous devons apprendre à vivre avec, en restant vigilants, responsables et en continuant à appliquer les gestes barrières (ne pas se serrer la main, éviter les embrassades, port du masque, distance physique, lavage de mains…).

Cette crise sanitaire conduit, malheureusement, aussi, à des pertes d’emploi et des difficultés économiques pour les entreprises de notre pays.

Dans ce contexte, le Premier ministre, Jean Castex, et les membres du gouvernement ont présenté le jeudi 3 septembre 2020 un plan « France relance » de 100 milliards d’euros, soit quatre fois plus que le plan présenté lors de la crise de 2008, pour faire face à cette situation. Ce plan, s’ajoute aux 470 millions d’euros investis pendant le confinement pour les mesures exceptionnelles de soutien économique (activité partielle pour maintenir les emplois, fonds de solidarité, prêt garanti par l’Etat, exonérations de charges…).

Ce plan de relance, c’est 30 milliards d’euros pour la transition écologique, 35 milliards d’euros pour notre souveraineté et compétitivité économique, 6 milliards d’euros pour la santé, 5 milliards d’euros pour le fonctionnement des collectivités territoriales, 3,2 milliards d’euros pour l’embauche des jeunes et des personnes handicapées …

Il est d’un enjeu primordial pour notre pays de relancer son économie, pas par une hausse des impôts comme s’y est engagé le pouvoir exécutif, mais par la croissance, l’innovation, la cohésion sociale, la solidarité, le développement durable en donnant à nouveau une perspective sur le long terme.

Croyez bien que le président de la République, le gouvernement et la majorité parlementaire dont je fais partie sont pleinement mobilisés en cette période décisive pour notre pays.

Soyez convaincus de mon écoute, de ma disponibilité et du rôle de législateur que j’assume avec toute mon énergie, sens de l’équité et du devoir.

 

Très sincèrement,

Marie-Christine Verdier-Jouclas

Députée du Tarn