Marie-Christine
VERDIER-JOUCLAS

Mariée et mère de 3 enfants, je suis née en 1965, à Albi. J’ai habité Toulouse jusqu’à l’âge de 8 ans, j’ai fini mon école élémentaire à Albi, à Cantepau. J’ai ensuite déménagé à Lisle-sur-Tarn et fait ma scolarité de collégienne et de lycéenne à Gaillac, au Collège Albert Camus et au Lycée Victor Hugo. J’ai retrouvé Toulouse lors de mes études supérieure, à la Faculté de Jean Jaurès, tout en continuant d’habiter dans le Tarn.

Avant d’avoir été élue à vos suffrages en juin 2017 sur la deuxième circonscription du Tarn, je n’exerçais aucun mandat politique. Depuis mon entrée à l’Assemblée nationale en qualité de députée, je suis en disponibilité de mon entreprise ; j’exerçais auparavant et ce depuis 30 ans, le métier d’employée de banque. J’ai démarré à la base, puis ensuite évoluée pour finir cadre bancaire de proximité. J’ai travaillé successivement à Lavaur, à Gaillac, à Castres Jaurès, à Rabastens et à Albi Vigan.

J’ai œuvré pendant de longues années dans une association de parents d’élèves et une association d’école de danse, la danse qui a été mon loisirs durant toute mon adolescence.

Dans la continuité, étant attachée à mon territoire et dans la volonté d’être utile à mon pays, je me suis engagée dans le mouvement En Marche depuis le mois d’août 2016 avant de devenir animatrice du comité local du Rabastinois en février 2017.

Forte de l’humanisme et du progressisme inculqués par mes parents, je souhaite mettre ma volonté et mes valeurs au service du renouveau politique porté par Emmanuel Macron. De mon expérience professionnelle, j’ai pu tirer une vision complète de ce qu’est notre société : dans ce cadre, j’ai été le témoin de la difficulté sociale mais aussi de l’envie d’évoluer, de créer, de réussir, des Français. Dans mes fonctions, j’ai ainsi pu m’investir en faveur des questions sociales comme entrepreneuriales et j’ai toujours souhaité m’inscrire dans une logique d’accompagnement et de création de solutions.

De mon engagement associatif, il me reste l’importance de la mixité sociale et la certitude que les volontés citoyennes sont indispensables à la réalisation de grands projets.

J’ai l’ambition d’être une députée de terrain, qui reste plus proche de ses concitoyens pour être pleinement consciente des problématiques concrètes qui se posent pour les Français. Je sais qu’ensemble, nous pourrons mener des transformations ambitieuses pour le pays.

Comme l’a dit Emmanuel Macron, je souhaite contribuer à
« Rendre à l’ensemble des Français la place qui n’aurait jamais dû cesser d’être la leur : non pas le décor politique mais son cœur. »

Emmanuel Macron

Mes collaborateurs

Abonnez-vous à ma lettre d’information