19 Oct 2021

Assemblée générale de la Fédération du Tarn de l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) à Albi ✅

👉 Samedi matin, j’ai assisté à cet AG et pu dire quelques mots. L’occasion pour moi de revenir sur les valeurs et l’exemplarité dont fait preuve ce réseau.

Retrouvez l’intégralité de mon discours 👇

« Mme la Présidente, vous avez eu les mots justes, vous avez eu les mots forts. Pendant la crise, vous l’avez dit, vous avez atteint totalement les valeurs de solidarité, de bienveillance et d’universalité. C’est bien tout cela qui caractérise le réseau des ADMR.

Vous avez parlé aussi d’exemplarité ! Oui vous l’êtes, incontestablement, et c’est pour cela que vous êtes un des réseaux les plus importants. 

Vous avez tracé votre feuille de route claire pour construire une nouvelle version de votre projet d’établissement : je vous y encourage, vous en félicite et vous aurez tout mon soutien.

Vous avez parlé de l’avenant 43 ! Il a fait couler beaucoup d’encre ! Mais il est là, enfin ! Et je peux vous assurer de notre persévérance et insistance  pour  maintenir la pression auprès de la Ministre Brigitte bourguignon pour qu’on arrive à une négociation positive. 

Depuis le début de mon mandat je suis dans le groupe de travail des députés de la majorité pour le grand âge et la autonomie. L’objectif était de travailler sur la création de la 5ème branche et la loi grand âge et autonomie.

Le Conseil Départemental ne pouvait pas financer cela seul alors on a décidé de faire une contractualisation : moitié département  moitié état et nous avons voté lors du PLFSS de l’an passé 150 millions pour le dernier trimestre 2021 car mesure effective depuis le 01 octobre et 200 millions les années suivantes. 

C’est une revalorisation de leurs salaires entre 5 et 15%. Souvent des femmes, souvent à temps partiel, c’est aussi une mesure de justice sociale envers elles car les minimas de la branche étaient sous le niveau du SMIC.

2/3 des heures financées par l’APA ou la PCH dans le cadre de la politique d’autonomie des départements sont mises en œuvre par le secteur associatif de la branche d’aide à domicile. Dans le Tarn, les ADMR portent la majorité des heures d’intervention. Nous vous en sommes très reconnaissants.

Pour offrir  plus d’équité, il a été décidé de créer un tarif de national de référence applicable à tous les services d’aide et d’accompagnement à domicile : 22€/H d’intervention dès 2022, plus 3€/H de « dotation qualité ». 

Il faut savoir qu’en fonction des dĂ©partements la facturation de l’heure Ă©tait très disparate. La dotation « qualité » rĂ©compensera les services qui se dĂ©ploient notamment dans les zones blanches, qui forment leur personnel…

Nous avons bien conscience qu’aujourd’hui 20% des postes dans les services de la BAD ne sont pas pourvus et vous l’avez dit Mme la présidente, c’est de plus en plus difficile. Au-delà des actions citées plus haut , nous avons aussi engagé :

 – Une campagne de communication pour les mĂ©tiers du « prendre soin » comme les vidĂ©os que vous nous avez prĂ©sentĂ© : tous les discours du monde ne valent pas les tĂ©moignages que nous avons vu. 

 – Des Financements sont accordĂ©s aux rĂ©gions pour la formation de 10.000 aides-soignants et 6.000 infirmières supplĂ©mentaires.

 – Un Plan « agir pour les aidants » car aujourd’hui 11 millions de personnes sont concernĂ©es en France. C’est en tout 400 millions d’euros mobilisĂ©s sur 2 ans (2020-2022). 

Mais je sais qu’il y a des freins autre, sur l’apprentissage qu’il faut lever. Hier, j’auditionnais dans le cadre de mon rapport sur le travail et l’emploi, la Haut Commissaire aux compétences qui va mettre en forme les mesures annoncées par le Premier Ministre et la ministre du travail sur le plan de réduction des tensions et que je vais porter dans le budget pour un vote le 04 novembre, je suis sûre, à l’unanimité, et ce pour aller chercher des demandeurs d’emplois de longue durée, leur apporter la formation nécessaire et pourvoir les métiers en tension.  

Et puis il y a ce grand plan en faveur de l’autonomie des seniors = 400 millions d’euros pour 2022 et 1,3 milliards à horizon 2025 et ce   possible car la majorité à laquelle j’appartiens a créé la 5ème branche de la sécurité sociale ce qui a permis de financer ces mesures. Oui je sais ce n’est pas la grande loi que nous attendions mais voilà. 

Pandémie… regret… comme pour la reforme des retraites ! 

Mais c’est pour cela que nous voulions au moins qu’il y ait des mesures phares.

Ce sera voté cette semaine.  

Je terminerai par un chiffre : notre majorité entre 2017 et 2024 aura engagé 6 milliards d’euros pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, là où la précédente majorité avait engagé à peine 25 millions d’euros par la loi ASV. 

Les chiffres sont têtus et j’ai l’expérience à ce niveau. Ça c’est la réalité et puis il y a le ressenti. Alors oui ce n’est peut-être pas suffisant, il en faut encore davantage, nous sommes d’accord. Mais regardons aussi ce qui a été fait, ce qui n’était que juste et légitime, sans conteste.

Le soutien du gouvernement et de sa majorité  au secteur du « prendre soin » est constant  depuis le début de notre mandat ; nous sommes ou serons tous à un moment donné concernés directement  par votre activité ; j’ai de la chance mes parents sont encore autonomes et même si j’ai réussi à les convaincre à prendre une aide pour faire le ménage, ils n’ont pas besoin de plus pour l’instant. Et je m’en réjouis. Mais demain… ce sera peut être le cas. Alors je tiens à remercier très sincèrement pour votre action passée  depuis 1945, pour celle pendant la pandémie, et pour celle à venir, vous ;

 Les 65 associations locales

 Les 1000 bénévoles investis

 Les 1500 salariés 

C’est près de 9 000 foyers que vous aidez  avec plus de 928 000 heures d’intervention réalisées cette année  ! »