Assemblée Générale de la Fédération Départementale du Tarn de la Pêche

👉 Cette année, l’Assemblée Générale de la Fédération Départementale du Tarn de la Pêche a pu se faire en physique, à l’auditorium du lycée agricole Fonlabour d’Albi, dans le respect, bien sur, des contraintes sanitaires : en présence de nombreux élus, elle était présidée par M. Jean Boyer, Président de la Fédération.
👉 Cette dernière comporte 46 associations locales pour 17 000 pêcheurs, 7 salariés, 8 gardes pêches fédéraux, 44 gardes pêches bénévoles, 3 700 kilomètres de court d’eau, et 1740 hectares de plan d’eau. La fédération est active sur la restauration et le nettoyage, des courts d’eaux, la continuité écologique, l’empoissonnement, et la mise en place d’accès à la pêche pour les personnes à mobilité réduite (création de pontons spécifiques). Il faut savoir que la Fédération de pêche au niveau national est la deuxième Fédération de sport en France.
👉 Pour autant, elle peut manquer de reconnaissance et de visibilité. D’où l’importance d’aller à leur rencontre, pour échanger avec eux sur leurs projets et sur leurs difficultés, afin de faire des remontées à mes collègues Députés Alain Perea et Adrien Morenas, co-président du groupe d’étude Chasse Pêche à l’Assemblée Nationale.
Nous avons beaucoup échangé sur la qualité de l’eau, et j’ai pu leur faire part des avancées faites dans le cadre du projet de loi « climat et résilience ». Mais aussi, sur un de leur projet prioritaire, qui est le projet d’acquisition du lac de Servies en partenariat avec la Fédération Départementale de la chasse.
Je dois rencontrer prochainement le président de la Fédération pour aborder plus en détails les problématiques Tarnaises.