Visite à l’agence nationale pour la formation professionnelle des adultes

👉 Une visite très instructive mais aussi riche en émotion, de par les échanges à l’AFPA (Agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes), opérateur majeur dans notre département du Tarn.
👉 L’occasion pour moi, dans le cadre de la rédaction de mon rapport sur l’évaluation des politiques publiques de la Mission Travail, Emploi, Formation Professionnelle et Apprentissage, de voir la concrétisation des réformes des budgets votés ✅
👉 La matinée s’est déroulée en 3 temps :
1️⃣ Rencontre avec la promotion en cours dans le cadre de l’obligation de formation 16-18 ans 👇https://www.1jeune1solution.gouv.fr/promo-16-18-afpa #1jeune1solution
A tour de rôle, ils m’ont présenté les différents ateliers menés dans le cadre d’un parcours, m’ont fait part de leurs projets à terme. Ils m’ont également fait visiter leur lieu convivial qu’ils accommodent à leur goût, avec des vraies surprises : une armoire customisée avec des cartes routières, un tag sur la solidarité, des « poufs » en pneu recyclés… Au mur, des photos des différentes visites officielles qu’ils ont eu… et ils m’ont même promis que j’aurai la mienne accrochée !!
👉 Ce programme, qui permet à des décrocheurs scolaire de retrouver confiance en eux et de se projeter dans l’avenir, est une véritable réussite et une fierté de notre quinquennat. Je souhaite à Joris, d’être animateur en centre de vacances, à Axel de travailler dans le commerce, à Ophélia d’être pompier professionnel et à Maya de faire de la photographie.
Et j’en profite pour féliciter les deux formatrices pour la qualité de l’animation et leur engagement 👏
J’ai pris l’engagement de demander des nouvelles d’eux au Directeur de l’AFPA.
2️⃣ Le projet HOPE (Hébergement Orientation Parcours vers L’emploi) : visite de l’atelier de maçonnerie et plomberie où oeuvrent des réfugiés en formation qualifiante à l’issue de laquelle ils trouvent un emploi (75% des stagiaires ont un emploi pérenne à la sortie).
👉 J’ai pu échanger avec Omar sur son histoire, sa volonté de s’intégrer et sa détermination à travailler. J’ai pu voir son travail concret de maçonnerie, et entendre la satisfaction du formateur sur le savoir-vivre, le savoir-faire et le savoir-être de ses apprenants. Ici aussi, c’est une vraie réussite liée au déploiement gouvernemental du PIC (Plan d’Investissement dans les Compétences), dôté de 15 milliards d’euros pendant la durée du quinquennat, plan décliné aussi au niveau régional.
3️⃣ Visite de l’atelier du contrôle technique : une formation aussi qualifiante dans le cadre du PIC. Échanges avec le formateur, très impliqué et très apprécié des stagiaires : témoignages de ces derniers âgés de 19 à 58 ans en formation pour 6 mois, n’ayant pas hésité parfois à partir loin de leur famille, pour cette reconversion. A noter en particulier, ceux de deux seniors, heureux de pouvoir malgré leur âge, avoir accès à cette formation. Tous connaissent l’issue à la fin de ce parcours : ils ont un job, en tant que salarié et certains mêmes vont créer leur entreprise !!
👉 Tous ces témoignages sont des réalisations concrètes de la réforme de la formation professionnelle que nous avons menée en octobre 2018 : « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».
👉 Je remercie le directeur de l’AFPA, M.Dreyer, et son adjointe, pour avoir organisé cette visite de qualité. M. Dreyer m’a fait part de l’expérimentation d’accompagnement des publics demandeurs d’emploi seniors menée actuellement dans le Tarn, dans son centre de formation. Une expérimentation qui donne de vrais résultats, qui pourrait être généralisé au niveau national. De fait, je me suis engagée à soutenir cette démarche et à la proposer à la Ministre du Travail Elisabeth Borne, et à la Ministre déléguée chargée de l’Insertion, Brigitte Klinkert ✅