Catégorie : Mes interventions

La Loi Pacte vise à « inciter les Françaises et les Français à investir dans nos TPE/PME »

  Le vendredi 28 septembre 2018, Marie-Christine Verdier-Jouclas est intervenue dans l’hémicycle afin de défendre l’article 21 du plan pour la croissance et la transformation des entreprises (Loi Pacte). Cet article 21 vise à renforcer la contribution de l’assurance-vie au financement de l’économie tout en offrant à l’épargnant, en fonction de ses besoins, des possibilités

« En France, le chômage, le déficit commercial, l’épargne faiblement investi dans les entreprises, sont autant de faiblesses qui nous obligent à continuer à nous mobiliser. »

Le 25 septembre, je suis intervenue en hémicycle, dans le cadre du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Loi Pacte), afin de m’opposer à une motion de rejet déposée par le groupe parlementaire Les Républicains. Retrouvez l’ensemble des travaux que j’ai effectué dans le cadre de la commission spéciale pour la loi

Désignée secrétaire de la commission spéciale pour l’examen du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE)

En application de l’article 32 du Règlement de l’Assemblée nationale, le groupe La République en Marche a demandé, par la voix de son Président, la constitution d’une commission spéciale pour l’examen du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (« PACTE »). Celle-ci est composée de 70 membres, issus de l’ensemble des groupes parlementaires.

« La construction d’une société des compétences vise notamment à protéger les plus fragilisés sur le marché du travail »

Jeudi 12 juillet, je suis intervenue en discussion générale du Débat d’orientation des finances publiques pour 2019 afin d’expliquer les choix politiques de notre majorité, dans le domaine du travail et de l’emploi, pour les années à venir. Retrouvez ci-dessous mon intervention : Discussion générale Débat d’orientation des finances publiques pour 2019   Monsieur le Président, Monsieur

« Les services de paiement évoluent, il convient donc d’intervenir pour protéger les Français lorsqu’ils les utilisent au sein de l’Union européenne »

Jeudi 5 juillet dans la matinée, je suis intervenue en discussion générale sur le texte relatif aux services de paiement dans le marché intérieur. A cette occasion, j’ai rappelé l’importance de la protection des consommateurs au niveau européen. Retrouvez mon intervention ci-dessous Monsieur le Président, Madame la Ministre, Monsieur le Président de la Commission des Finances,