Visite de la ministre chargée de l’insertion, Brigitte Klinkert, dans le Tarn

Suite à l’adoption de ma proposition de loi sur l’insertion par l’activité économique et sur l’expérimentation Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée, j’ai invité la ministre à venir dans ma circonscription afin de rencontrer les acteurs de l’insertion.
L’occasion aussi pour elle d’annoncer la mise en place du S.P.I.E (Service Public de l’Insertion et de l’Emploi) dans 30 nouveaux territoires. J’espère que le Tarn en fera partie et en tout cas je soutiendrai toutes les collectivités territoriales qui voudront candidater.
Une belle journée et de belles rencontres, avec des témoignages concrets : des échanges tout au long de cette journée sur ce qui va bien et sur ce qui va moins bien, sur les attentes et les besoins !
Mais aussi des échanges sur tous les outils mis à dispositions et les moyens financiers donnés par l’Etat et votés par l’Assemblée nationale, afin d’aider celles et ceux qui sont le plus éloignés de l’emploi et qui sont dans la précarité.
Le programme a été dense :
  • Rencontre à Cap Découverte sur un chantier d’insertion mis en place par le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Carmausin Ségala, des élus locaux, des employés du CIAS et des salariés du chantier : témoignage de deux personnes actuellement dans le CIAS et travaillant sur le chantier ainsi que de deux personnes, étant sorties du CIAS et accompagnées dans leur projet pour faire une formation et retrouver du travail.
  • Rencontre à Albi avec les salariés de l’association Regain : visite des lieux et explication du travail effectué par les salariés sur chaque poste.
  • Rencontre avec les agents de la Mission Locale Tarn Nord et sa directrice à Albi ainsi que des responsables de Pôle Emploi : tout engagés et motivés pour aider les jeunes à se sortir des situations compliquées dans lesquels ils sont parfois. Échanges autour du plan du gouvernement « 1 jeune 1 solution », et des outils comme la garantie jeune dont nous avons doublé le nombre cette année. Des exemples concrets des initiatives prises et des besoins nécessaires attendus pour une meilleure encore utilisation des dispositifs ont été remontés en direct à la ministre.
  • Rencontre sur le domaine viticole Rieux à Gaillac, avec les responsables de l’AgaPei, d’ACTHAR et du Foyer Léo Lagrange qui expérimentent un projet de structuration de l’offre d’insertion liant les structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et le secteur viticole : témoignages riches des salariés en poste à la fois sur leur parcours, sur leur travail actuel et sur leurs projets! Les responsables des structures ESS, très engagés et très prolixes sur cette expérimentation, ouvrent des voies possibles sur le même secteur à généraliser dans toute la France, mais aussi pour d’autres filières !
Merci à toutes celles et ceux avec qui nous avons échangé, pour leur écoute et le temps consacré, merci à tous les élus présents tout au long de la journée et merci à la ministre Brigitte Klinkert pour son action au quotidien pour soutenir l’insertion par l’activité économique.