Plan de relance / 35 milliards € pour notre souveraineté et compétitivité économique

Ce volet représente 34 milliards d’euros, avec un double objectif de redonner de la compétitivité à nos entreprises et de retrouver notre souveraineté industrielle, notamment dans les secteurs stratégiques.

Délocaliser massivement était une erreur stratégique majeure : il faut relocaliser des industries à forte valeur ajoutée grâce notamment à la baisse de 10 milliards d’euros par an des impôts de production à partir de 2021.

➡️ Baisse massive de la fiscalité sur les entreprises (baisse de moitié de la CVAE, des impôts fonciers et diminution de la CET), qui bénéficiera à tous les secteurs (en particulier à l’industrie et au commerce) et à tous les types d’entreprises.

➡️ Garantir aux entreprises des fonds propres et trésorerie sur le long-terme : 3 milliards pour le soutien au financement des entreprises.

➡️ 1 milliard pour la relocalisation dont 600 millions pour investir dans les secteurs stratégiques pour l’avenir (santé, électronique, 5G, intrants industriels et agroalimentaire) et 400 millions pour des projets dans les territoires d’industrie.

➡️ Relever le défi numérique : 385 millions d’euros pour la mise à niveau numérique des ETI/PME et TPE, et 1,5 milliard pour l’Etat et les territoires.

 

La relance est la clé de notre souveraineté économique et de notre indépendance technologique. C’est par l’investissement et la maîtrise des nouvelles technologies que nous parviendrons à décarboner notre économie. C’est également par l’innovation et par une politique fiscale plus attractive que nous favoriserons le développement d’activité en France et que nous renouerons avec une prospérité durable.