COVID-19 / Interdiction des déplacements, sauf cas particuliers

Sur l’ensemble du territoire depuis le 17 mars 2020, à 12h, pour quinze jours minimum les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

👷🏻‍♀️ Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
🛒 Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
👨🏽‍⚕️ Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
👨‍👦 Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
🏃🏻‍♂️ Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Retrouvez :

– la FAQ du gouvernement sur les déplacements autorisés : COVID19_FàQ_Confinement_1703

– l’attestation dérogatoire de déplacement : Attestation_de_deplacement_derogatoire

– le justificatif de déplacement professionnel : justificatif_de_deplacement_professionnel

 

 

Attention

Une procédure pour avoir l’attestation dérogatoire de déplacement sur son mobile est en cours de recherche.

⚠️Tout ce qui circule actuellement sur des sites internet pouvant générer des attestations de façon électronique sont faux et avec des risques de fraude car vous donnez toutes vos coordonnées ainsi que votre signature.

 L’attestation peut être écrite à la main pour celles et ceux qui n’ont pas d’imprimante.

 

 

Mesures de distanciation sociale

Pour freiner efficacement la progression de l’épidémie, le Gouvernement renforce les mesures de « distanciation sociale » :

– La fermeture depuis le samedi 14 mars à minuit de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays (restaurants, cafés, cinémas, discothèques..). Il s’agit également de tous les commerces à l’exception des commerces essentiels : resteront notamment ouvert les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse. Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés. S’agissant des services publics, ceux essentiels à la vie des concitoyens resteront ouverts.

– Le Premier Ministre a par ailleurs rappelé ce que nous devons faire en ce moment :

  • Ne pas se rassembler ;
  • Limiter les réunions amicales et familiales ;
  • N’utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si votre présence physique au travail est indispensable ;
  • Ne sortir de chez soi que pour faire ses courses essentielles et faire un peu d’exercice

 

Limiter les déplacements en transports en commun au strict nécessaire

La ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, et le secrétaire d’Etat chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari ont indiqué que :

– A ce stade, les transports en commun en agglomération seront maintenus pour permettre aux Français d’accomplir les déplacements strictement nécessaires.

– Les transports de plus longue distance entre agglomérations – par train, car et avions – seront progressivement réduits pour limiter la propagation du virus sur le territoire national.

-Tout le monde pourra bien sûr retourner vers son domicile, il n’y aura pas d’arrêt brutal et pas d’arrêt complet, mais les opérateurs vont progressivement réduire leur offre entre agglomérations.

Alors que nous sommes passés au stade 3 de l’épidémie, chacun doit renoncer aux déplacements non essentiels, renoncer aux déplacements d’agrément et n’avoir recours aux transports qu’en cas de nécessité, c’est-à-dire lorsque cela est lié à l’alimentation, au travail et à la santé.

 

Pour plus d’informations, cliquez ici