15 ans de l’association « Paroles de femmes »

Le 24 janvier, j’étais également aux 15 ans de Paroles de femmes à Gaillac ! « 15 ans de lutte contre les violences et pour l’égalité femmes hommes, 15 ans d’accompagnements, 15 ans de partenariats… »

A l’Assemblée nationale, nous avons examiné une proposition de loi visant à protéger les victimes de violences conjugales. Véritable fruit d’un travail participatif et de réflexions collectives, la proposition de loi, déposée par le groupe LaREM, vise à mieux reconnaître les violences conjugales sous leurs différentes formes en reconnaissant notamment l’emprise et le suicide forcé.

Elle permet également de renforcer les dispositifs de prévention et de protection de victimes qu’il s’agisse des parents ou des enfants (interdiction géolocalisation, accès aux sites pornographiques..) Enfin, la proposition de loi permet au médecin, souvent premier interlocuteur des victimes, de pouvoir signaler aux autorités compétentes des faits de violences conjugales constatés sur leurs patients.