Visite pour les 10 ans de l’Ehpad Du Bosc à Carmaux

Le 6 juillet 2019, Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn, était présente au 10ème anniversaire de l’établissement public Ehpad résidence Du Bosc de Carmaux.

Une véritable vie sociale est présente au sein de l’établissement et des soins spécifiques sont accessibles aux résidents. Afin de garder la forme, des activités de loisirs sont régulièrement proposées (Ateliers, lectures, animations, etc…) et les animaux sont acceptés.

Tous les moyens sont à disposition pour que les résidents puissent prendre soin d’eux. Pour une coiffure impeccable, un espace coiffure est présent dans la maison de retraite. Soigner ses pieds est à ne pas négliger, la maison de retraite propose ainsi un service de pédicure. Enfin, une esthéticienne diplômée est à disposition dans la résidence.

A l’occasion du discours de politique générale prononcé le 12 juin devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a rappelé l’inscription d’une réforme du grand âge et de l’autonomie au programme de travail du Gouvernement pour l’année 2019. Le Gouvernement s’engage dans la voie d’une réforme historique et très attendue du système de prise en charge des personnes âgées, avec pour objectif de poser les bases du système de demain tout en répondant aux urgences d’aujourd’hui. Un projet de loi sera présenté à l’automne.

Dans cette perspective, un rapport réalisé par Dominique Libault, président du Haut conseil du financement de la protection sociale, suite à une consultation nationale en ligne lancée le 1er octobre 2018 par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a été remis au Gouvernement, le 28 mars 2019 sur la prise en charge de la dépendance. Afin de « passer de la gestion de la dépendance au soutien à l’autonomie » et pour soutenir les Ehpad, le rapport Libault propose les mesures suivantes :

– Une hausse de 25 % du taux d’encadrement en Ehpad d’ici 2024 par rapport à 2015, soit 80 000 postes supplémentaires auprès de la personne âgée, pour une dépense supplémentaire de 1,2 milliard d’euros

– Un plan de rénovation de 3 milliards d’euros sur 10 ans pour les Ehpad et les résidences autonomie

– Une baisse du reste à charge mensuel de 300 € en établissement pour les personnes modestes gagnant entre 1000 et 1600 € par mois

Pour plus d’informations sur la loi Grand âge et autonomie