Discours de politique générale

 

Suite au grand débat national et suite à la conférence de presse du président de la République, Emmanuel Macron, qui a eu lieu le 25 avril 2019, le Premier ministre, Edouard Philippe, a effectué le 12 juin 2019 une déclaration de politique générale afin de préciser le calendrier et l’application des réformes pour l’acte II du quinquennat.

🌳Plus personne n’a le monopole du vert

Le Gouvernement souhaite rendre plus propre notre façon de produire de l’énergie, de nous déplacer et de consommer.
Cet objectif sera mis en place avec la loi d’orientation des mobilités et la loi énergie-climat D’autres annonces ont également été faites :
➡️Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim avant fin 2020
➡️Fermeture de toutes les centrales à charbon d’ici 2022
➡️Remise à plat des aides existantes pour la rénovation énergétique

Une loi contre le gaspillage sera examinée à l’Assemblée nationale à la rentrée parlementaire : les produits en plastique jetables seront bannis au sein des administrations, les boîtes plastiques sans plastique recyclé seront interdites, les propositions de la convention citoyenne sur le climat composée de 150 citoyens tirés au sort seront appliquées avec la mise en place d’un projet de loi.

⚖️🤝 Agir pour la justice sociale

L’acte II du quinquennat, c’est aussi réformer l’assurance-chômage en mettant fin aux contrats courts abusifs, en faisant en sorte que le travail paie toujours plus que l’inactivité, en rendant l’assurance-chômage accessible aux salariés démissionnaires et aux indépendants.

C’est aussi plusieurs mesures telles que :
➡️ La suppression de la taxe d’habitation pour l’ensemble des Français sur les résidences principales
➡️ La baisse de l’impôt sur le revenu concentrée sur les classes moyennes
➡️ L’école obligatoire dès 3 ans, la réduction du nombre d’élèves par classe en école maternelle, une limite de 24 élèves pour toutes les classes de CP et CE1

Afin de répondre aux enjeux du vieillissement de la population, une réforme de la dépendance et des retraites est également en cours de préparation. L’âge de départ sera maintenu à 62 ans, par ailleurs des mesures inciteront à travailler plus longtemps. Ainsi, chacun pourra faire son choix en liberté et responsabilité.

Un projet de loi bioéthique sera aussi présenté en conseil des ministres, à la fin du mois de juillet, et sera débattu à l’Assemblée nationale au début du mois de septembre. A l’aide de l’ouverture de l’accès à l’assistance médicale à la procréation aux couples de femmes et aux femmes célibataires, le Gouvernement mettra fin à une discrimination et il ouvrira un droit, effectif chez nombre de nos voisins, qui sera exercé dans un cadre protecteur pour l’enfant.

L’acte II du quinquennat, c’est également une réponse sécuritaire face à la menace terroriste. C’est une maîtrise des flux migratoires au niveau français et européen, un débat au Parlement aura lieu chaque année à ce sujet afin d’orienter la politique d’immigration et d’asile. C’est aussi une réforme de l’Etat avec une réforme de la constitution qui sera ultérieurement fixée au calendrier. C’est aussi la réforme de la haute fonction publique avec la mission Thiriez et la création de 300 maisons France services dès 2020.

 

Réaction de Marie-Christine Verdier-Jouclas au discours d’Edouard Philippe