Soirée à la maison Astrolabe

Le 27 mai 2019, Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn, s’est rendue à une soirée organisée par La Maison Astrolabe. Il s’agit d’un projet de maison de répit et d’accompagnement pour des personnes en difficultés et gravement malades, à Cahuzac-sur-Vère. Un projet conçu il y a plus de deux ans, en cours d’élaboration et que Marie-Christine Verdier-Jouclas soutient depuis le début.

La députée du Tarn est fière que le Tarn ait été choisi pour mener à bien ce projet et que ce soit en plus dans une ville rurale au cœur de nos campagnes. Marie-Christine Verdier-Jouclas remercie pour leur engagement leurs actions et leurs convictions la chef de projet Delphine Calicis, le président Bernard Pradines, et toute leur équipe. C’est une belle aventure humaine qui démontre bien le besoin de trouver des solutions alternatives intermédiaire entre le maintien à domicile, l’hôpital et l’entrée dans un EHPAD.

La maison Astrolabe en est un et c’est un projet territorial avec cette plus-value en faveur des aidants. L’aidant, un statut qui compte plus que jamais, il faudra définir le cadre car demain on sera de plus en plus nombreux dans ce cas. Ensuite nous savons que c’est tout le parcours de soins qu’il faut revoir.

Le projet de la loi santé que nous examinerons bientôt en seconde lecture prévoit entre autres la création d’hôpitaux de proximité pour en faire des structures adaptées aux soins du quotidien. C’est 500 à 600 hôpitaux qui seront créés d’ici 2022. En fin d’année, nous examinerons la réforme des EHPAD suite au rapport de ma collègue-députée de la Haute-Garonne Monique Iborra, rapport très factuelle sur la situation d’aujourd’hui et force de proposition.

Au niveau financier, nous maintenons le budget santé en 2019 au même niveau que 2018 soit 1,42 milliards d’euros. Et nous avons déjà pris des engagements : 72 millions d’euros supplémentaires pour le forfait soins, plus 28 millions d’euros pour les établissements en difficulté, plus 10 millions d’euros pour renforcer la présence des infirmières de nuit, et 30 millions d’euros par an pour valoriser la prévention.

Le film qui a été présenté à cette soirée était un film documentaire sur la maison de Gardanne, sur le thème de l’esprit des soins palliatifs. Dans sa campagne électorale, le président de la République avait largement traité de ce sujet si délicat, si intime, et si controversé de la fin de vie. Et même si ce ne sera pas abordé dans le cadre de la loi bioéthique que nous examinerons avant la fin de l’année, pour en avoir discuté directement avec Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ce sujet sera pris en compte d’ici la fin du quinquennat.

Nous sommes dans l’émotion et cela rend le sujet plus complexe. Il n’y a pas de vérité mais des vérités. Une chose est sûre c’est que l’accompagnement à quelques stades que ce soit est primordial alors la députée du Tarn remercie toutes celles et tous ceux qui en font leur quotidien avec passion et sincérité.

Pour plus d’informations sur la maison Astrolabe : https://lamaisonastrolabe.com/

Lien internet avec un extrait du film sur la maison de Gardanne : https://fr.ulule.com/une-maison-au-bord-du-monde/