Référente Occitanie et Tarn sur le plan pauvreté

Le 3 avril 2019, Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn, a été désignée, par le groupe parlementaire La République En Marche, référente Occitanie, avec trois autres députés, et départementale de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, lancée par le président de la République, Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018.

Le 8 avril 2019, elle s’est entretenue avec Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, au Ministère des Solidarités et de la Santé, et avec les 29 autres députés-référents, au niveau national, afin d’échanger sur la mise en place de ce plan pauvreté.

Un rôle important au niveau local

En tant que référente sur le plan pauvreté, Madame Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn, sera l’interlocutrice privilégiée entre le Gouvernement et le territoire. Elle sera en étroite relation avec le conseil départemental dans le cas où il souhaite contractualiser avec l’Etat afin de bénéficier de 647 000 € en 2019 et de 1M€ en 2022.

Un constat alarmant

Dans le Tarn, le taux de pauvreté est de 15,7%, selon la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté. 11 944 personnes sont bénéficiaires du RSA. Le taux de chômage des jeunes tarnais est de 28% et près de 995 enfants sont accueillis à l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Des engagements dans le Tarn

Face à cette situation, plusieurs mesures seront mises en place dans le Tarn : plan inédit de formation des professionnels de la petite enfance afin d’accueillir les 3 229 enfants sur le territoire, mise en place de petits déjeuners pour les 2 487 élèves tarnais présents dans les réseaux d’éducation prioritaire, hausse de 90% des moyens dédiés aux Points d’accueil écoute jeunes (PAEJ) en Occitanie, 17 632 allocataires recensés sur le territoire en octobre 2018 pour une revalorisation de la prime d’activité, hausse de 25% des moyens dédiés à l’insertion par l’activité économique (IAE) qui concerne 529 personnes.

Pour plus d’informations sur cette réforme, cliquez ici

 

 

Réunion du 19 juin 2019

Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès d’Agnès Buzyn, a organisé une réunion, au Ministère des Solidarités et de la Santé, avec les 30 députés-référents concernant la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Les mesures comprises dans ce plan sont : petit-déjeuner gratuit dans les écoles en quartier prioritaire, cantine à 1€, revenu universel d’activité qui est actuellement l’objet d’une concertation afin de fusionner différentes prestations, service civique d’insertion.

C’était l’occasion pour les députés de faire remonter leurs préoccupations du terrain et de préparer la suite de la mise en place de la réforme.

Actuellement, l’Etat cherche à contractualiser financièrement avec les conseils départementaux afin d’appliquer la réforme sur le terrain.