« Nous devons travailler ensemble, unis dans le respect les uns des autres et la volonté de construire »

La nouvelle année doit permettre l’expression engagée de chacune et chacun dentre nous sur des propositions concrètes pour des projets à venir, entrainés par l’élan de construction, de transformation pour un avenir différent et à inventer ensemble dans une participation via le Grand Débat National.

Si on peut constater que de nombreuses initiatives dans beaucoup de communes nourrissent avec talent les échanges, on doit aussi déplorer nombre d’énements violents que je condamne fermement.

A celles et ceux qui ont pour ambition de nuire à la démocratie par des actes racistes, antisémites, homophobes, des menaces d’élus, du service public, des casses denseignes de commerçants ou dartisans, d’établissements privés, je réponds que la liberté ne s’acquiert jamais par de tels actes.

A celles et ceux qui écoutent ou qui propagent les Fake news, je dis que la fraternité ne naît jamais dans l’expression de lirrespect, de la défiance ou de la pensée complotiste.

A celles et ceux qui imaginent que l’égalité n’existe pas, j’explique que les droits définis dans les lois et la constitution qui, même si elles ne sont pas parfaites et doivent parfois être revues ou amendées, considèrent les citoyens de la même façon.

Alors, certes, des inégalités sociales et économiques persistent et cest justement pour cela que je me suis engagée à prendre part au changement de la société.

Chacune et chacun doit y avoir sa place. Nous devons travailler ensemble, unis dans le respect les uns des autres et la volonté de construire – pas de détruire – une société où personne ne soit laissé au bord de la route.

Marie-Christine Verdier-Jouclas

Députée du Tarn