« Mon seul souci, c’est vous, mon seul combat, c’est pour vous, notre seule bataille, c’est pour la France. » Emmanuel Macron

Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 10 décembre 2018, de multiples mesures pour que le travail paie mieux, pour agir pour la justice fiscale et pour répondre à l’état d’urgence économique et social que nous vivons aujourd’hui.

>️ Annulation de la hausse de la CSG, au printemps 2019, subie par les retraités qui possèdent un revenu entre 1 200€ et 2 000€. Avant cette mesure il restait 60 % de retraités qui étaient impactés par l’augmentation de la CSG. À compter de 2019, c’est 30 % de plus de retraités (3,5 Millions) qui seront exonérés.

>️ Les heures supplémentaires seront versées, à partir du premier janvier 2019, sans impôts ni charges.

>️Les revenus des salariés au SMIC augmenteront de 100€/mois net. Le véhicule utilisé sera la prime d’activité qui sera élargit dans sa base.

Concrètement :

>Pour une personne seule sans enfant touchant entre le SMIC [1 204 euros nets] et 1 565 euros de revenus, ce sera une augmentation de 100 euros par mois. Au-delà, jusqu’à 1 806€, elle touchera toujours de la prime (alors qu’elle n’en touchait pas avant), même si l’augmentation sera plus faible.

>Pour un couple au SMIC, ce sera une augmentation de 200 euros par mois.

>Pour une personne seule avec un enfant, touchant entre le SMIC et 2 050 euros par mois, ce sera une augmentation de 100 euros par mois. Environ 500 M€ supplémentaires bénéficieront aux familles monoparentales. Près de 150 000 familles monoparentales supplémentaires vont percevoir la prime d’activité.

>Pour un couple avec deux enfants dont les deux membres travaillent, l’un touchant un SMIC et l’autre environ 1 550 euros (soit 1,3 SMIC), ce sera une augmentation de 200 euros par mois.un célibataire sans enfant

>Le versement pour les entreprises qui le souhaitent d’une prime exceptionnelle de fin d’année à ses salariés, sera sans impôts ni charges.

>Un grand débat national sera mis en place, sur l’ensemble des territoires, du 15 janvier au 1er mars, sur les questions institutionnelles, l’équilibre de notre fiscalité, le quotidien pour faire face au changement climatique …

Vote de la loi à l’Assemblée nationale
Afin de mettre en place ces mesures, la loi portant mesures d’urgence économiques et sociales (MUES) a été votée, à l’Assemblée nationale, le jeudi 20 décembre 2018, avec 153 votes « Pour » et 9 votes « Contre ».
Vidéo d’explication sur les mesures annoncées