Cérémonie d’ouverture des Fééries de Chine « Festival des Lanternes » à Gaillac

 

C’est un moment important à la fois pour la ville de Gaillac et bien au-delà, mais aussi pour nos amis chinois qui étaient représentés ici par Monsieur le Vice-Président de l’association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger, Monsieur le Ministre conseiller culturel de l’ambassade de Chine à Paris et Monsieur le Président Zingong Lantern Group : quelle joie de voir leur festival installé une fois de plus en Europe, en France, en Occitanie, dans le Tarn. Le ministre de la Culture, Franck Riester, nous a également adressé un message dans une vidéo afin de féliciter les organisateurs et afin de saluer le succès et la qualité de cet événement.

 

 

250 000 participants à la première édition des lanternes il y a un an !! Un succès dont on ne peut que se réjouir mais c’était il y a un an déjà.

L’actualité de ces dernières semaines doit nous conduire chacun à réfléchir mais doit aussi nous amener  à nous réjouir d’avoir chez nous la 2ème édition des féeries de Chine, ici, à Gaillac.

Un événement de cette envergure, qui j’en suis sure, sera au moins aussi bien réussi que celui de l’année précédente, car il participe au rayonnement de notre territoire que ce soit au niveau économique ou de l’image qu’il peut donner : une mise en lumière sur notre belle région qui le mérite largement.

La culture, le patrimoine, l’histoire, les amitiés entre les peuples, le respect mutuel, les valeurs, les échanges, c’est tout cela que ce festival met à l’honneur.

Les relations tissées entre les deux villes de nos deux pays, permettent de comprendre que quand il y a la volonté, tout est possible.

Il y a temps d’espoir dans le partage : donner et recevoir.

Au-delà des différences de culture, et parfois même des  différences de valeur, une manifestation comme celle-là est une invitation à mieux nous connaître et de cette connaissance peut naître le respect et l’amitié entre les peuples.

Pendant plusieurs mois, les Chinois et les Gaillacois ont travaillé côte à côte, en osmose, pour le plaisir de toutes et de tous aujourd’hui. Sans frontières, sans barrières, en dépassant même celle de la langue.

Ce festival c’est aussi :

  • 19 containers
  • 80 ouvriers chinois
  • 42 tableaux thématiques
  • 120 tonnes de métal
  • 40 000 m2 de soie
  • 60 000 ampoules à LED
  • 20 000 pièces de céramique chinoise
  • Un parc de 4 hectares sur 2 niveaux

 

J’étais présente à Paris lors de la remise du label « Happy Chinese New Year » en présence de M.le Ministre, de M. le maire et de ses collaboratrices : la presse nationale présente a été étonnée de l’ampleur de la manifestation et surtout qu’elle puisse avoir lieu dans un département rural comme le Tarn. Comme quoi, les a priori sont toujours présents parfois.

Au final, cela nous prouve que nous n’avons pas toujours à aller chercher loin pour profiter d’événement exceptionnel. Nous aurons droit du 1er décembre au 6 février à un spectacle gigantesque et aux dimensions hors normes.

Il fallait tout l’engagement de Patrice Gausserand et de son équipe , toute leur persévérance, pour tenir tête aux angoisses et aux craintes de certains , pour aller jusqu’au bout de la démarche, convaincu du succès à venir de cette manifestation, du bienfait pour la commune que ce soit en terme d’image ou de retombée économique.

Je  remercie donc les organisateurs, et je félicite tous ceux qui ont participer au succès de la première édition qui permet aujourd’hui le levé de rideau sur cette seconde édition  !!! Je lui souhaite le succès à la hauteur des engagements faits et que cela permette d’apporter la joie et de passer un bon moment, seul, en couple, en famille ou entre amis.