Inauguration de la mairie et du bourg de Villeneuve sur Vère

Un maire tient à cœur de faire des investissements pour améliorer le quotidien des habitants. C’est ce qu’a fait le maire de Villeneuve sur Vère, en rénovant la mairie et le bourg (aménagement de l’entrée de la commune, trottoirs, places de parking…). J’étais invitée avec mon suppléant, Jean Marc Fouillade, le 6 octobre 2018, à cette belle inauguration en présence de nombreux élus et des habitants.

Cette belle inauguration a été mise en place avec un très bon accueil comme à l’accoutumée de M. le Maire, Alain Trouche, de son équipe municipale et des habitants. Cette journée était placée sous le soleil et la convivialité.

Une commune doit pouvoir investir et l’Etat l’accompagne avec la Dotation pour l’équipement des territoires ruraux (DETR). Un rapport récent de la Cour des Comptes fait ressortir une augmentation nette et une reprise  des investissements depuis 2017. Lorsque nous avons voté la suppression l’an passé de la réserve parlementaire, nous avions donné deux conditions :

  • Une partie de la somme devait revenir sur le territoire pour les communes : cela a été fait car le montant de la DETR a été augmenté (de plus de 470 000 euros dans le Tarn)
  • Une autre partie devait revenir aux associations avec une gestion des dossiers départementale : cela a été fait aussi avec le Fonds de développement de la vie associative (FDVEA) et les dossiers pour le Tarn ont été déposés et sont en cours d’examen par la préfecture.

Ensuite une commune doit pourvoir fonctionner et c’est pour cela que la Dotation Générale de Fonctionnement (DGF) n’a pas été diminuée comme les années précédentes, et ce pour la première fois depuis 2012, et elle a pour le Tarn, même augmenté.

Ensuite, le système de péréquation avec les quarante critères dont le potentiel fiscal et financier n’a pas été modifié par le gouvernement actuel et pour la première fois cette année, l’application de la loi NOTRe a eu ses effets positifs pour certains avec une augmentation de leur budget, négative pour d’autres communes avec une baisse de leur budget. On peut se poser donc légitimement  la question de savoir quels auraient été l’impact si en plus le gouvernement n’avait pas augmenté les dotations aux collectivités ?

Nous allons avec la commission des finances et le ministre de l’Action et des Comptes publics, mener une  réflexion quant à la pertinence de ces critères pour les années suivantes.

Un maire est l’élu le plus proche des citoyennes et des citoyens. Dans nos communes rurales, il est primordial d’être aux côtés des maires et de leurs donner les moyens d’investir et de fonctionner.

La journée a été complète, avec la visite à pied :

  • du centre bourg
  • de la boulangerie : une rencontre a eu lieu avec le patron, paysan artisan boulanger, qui fait lui-même sa farine et cuit son pain au four à bois, à l’ancienne !
  • de La Chapelle Notre Dame de la Gardelle  : des fresques superbes sont présentes dans cette petite église, elles ont été peintes par Nicolas Greschny après la Seconde Guerre mondiale. Ces peintures en très bon état ont traversé le temps.
  • d’une truffière : il était trop tôt bien sûr pour espérer voir une truffe… mais les explications du maître des lieux ont été riches d’instruction ; on peut chercher des truffes à la mouche, avec un chien ou avec un cochon…
  • de la distillerie Cazottes : il s’agit d’une production bio d’eau de vie et de liqueurs dont la liqueur de tomates. Ce savoir-faire est mis en place depuis trois générations.