Soutien aux actions menées à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes

Ma vidéo à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes :

En cette journée, j’ai participé à deux événements dans le Tarn :

Une rencontre-débat à la Fédération du Bâtiment, en présence de Monsieur le Préfet, sur le thème « Femmes dans les métiers du bâtiment : une politique volontariste » : mixité, approche métier, formation professionnelle, apprentissage, autant de sujets abordés avec à l’appui des témoignages de jeunes filles, d’un proviseur de lycée, d’un directeur de CFA et bien sûr du président de la Fédération. L’objectif poursuivi est de changer le regard que peuvent avoir les collégiennes ou lycéennes sur les métiers du bâtiment afin de susciter des vocations. Car, bien souvent le bâtiment est associé au « gros œuvre » alors même qu’il existe de nombreux métiers issus de ce secteur d’activité, qui sont ouverts à tous, aux filles comme aux garçons.

 

– Une rencontre avec les réseaux féminins du Tarn organisée par l’association Femmes Cheffes d’Entreprise : le but de la soirée était de favoriser les échanges entre les membres des différents réseaux féminins tarnais orientés vers l’entreprise et l’économie et de faire connaître ces réseaux à toutes les femmes qui entreprennent. Les associations Les Z’elles Gaillacoises, Le réseau MampreneurEs et Les agricultrices de la FDSEA ont fait part de leur activité et de leurs objectifs. Leur mission commune est de valoriser les parcours des femmes qui gèrent de front une vie familiale et professionnelle.

Je les ai félicitées pour leurs actions, je les ai encouragées à continuer. Elles sont assurées d’avoir mon soutien.

Être un chef d’entreprise aujourd’hui, entreprendre, est déjà complexe en soi, mais lorsqu’on est une femme, il faut aussi malgré tout, encore à ce jour, faire face au regard des autres : en somment-elles capables ? Il faut de la persévérance, de l’envie et voire parfois de l’abnégation. Et pourtant nous avons des exemples de réussite au féminin qui devraient nous faciliter et nous ouvrir la voie. Mais force est de constater que ce n’est pas encore toujours le cas. Et si notre Président de la République a décidé de faire de la cause de l’égalité femme-homme, une cause nationale de son quinquennat, c’est pour que cette égalité devienne une réalité. Le Tour de France de cette cause, lancé par Marlène Schiappa en octobre, et qui s’est clôturé hier, est en fait le commencement d’un travail à mener pour que nous soyons demain, fiers et fières d’appartenir à un pays qui respecte pleinement l’égalité.

 

– Enfin, le 9 mars à Rabastens, j’ai assisté à un ciné-débat sur le thème de « la féminisation dans le sport », organisé par la municipalité et sa conseillère municipale, Jacqueline Felzine, en partenariat avec l’association « 7ème art pour tous ». Cet événement a eu lieu en présence du réalisateur Nicolas Gaillard et de la championne du monde, d’Europe et 3 fois de France en boxe française Elodie Bernudez avec laquelle nous avons pu profiter de la projection du documentaire « Boxe me baby ».

À l’issue du film, un échange a eu lieu entre les spectateurs, le réalisateur et la championne de boxe. Une sportive de haut niveau, une personne haute en couleurs, attachante et combative et qui nous a démontré qu’avec la motivation et l’envie, un sport comme la boxe peut très bien devenir un sport féminin.

Une belle soirée appréciée de tous ! Luce Vidal Rozoy, nouvelle directrice de la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) était parmi nous, représentant Monsieur le Préfet.