Carmaux : l’avenir du centre de premier recours sur la table

Face à l’urgence de la situation, après avoir échangé avec Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, et les acteurs concernés, à ma demande une rencontre a eu lieu lundi 13 novembre à Carmaux sur le site du centre de soins dans l’objectif qu’une discussion puissent aboutir à des propositions concrètes qui satisfassent toutes les parties et surtout rassurent la population.

Nous nous sommes donc retrouvés pour une visite des lieux et un tour de table de plus de 3 heures entre l’Agence Régionale de Santé, les responsables de Filiéris, les médecins, un élu de Carmaux et deux représentants du collectif. La problématique a été posée sous tous ses aspects et a ainsi pu menée à un engagement écrit (courrier ci-dessous) du représentant régional de Filiéris concernant le transfert du centre de premier recours vers le centre de santé existant (et non une fermeture comme annoncée à tord). Je tiens à souligner que l’embauche d’un 6ème médecin a été validée pour permettre de répondre aux besoins des patients fréquentant actuellement ce centre.

Pour rappel, depuis 2011, il n’ y a plus d’urgences à Carmaux mais un centre permettant aux habitants de bénéficier des premiers soins sans rendez-vous. Je partage fermement la nécessité évidente de conserver ce service, d’autant que Carmaux fera partie des villes concernées par le dispositif qui sera mis en place par le gouvernement pour lutter contre les déserts médicaux.

Je reste confiante quant à la suite des réalisations tout en étant vigilante dans l’intérêt des Carmausins.


Retrouvez le reportage France 3 (édition du 13/11/17 à 2mn29)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/jt-local-1920-tarn

Retrouvez les articles de presse

Le jour d’ici : http://www.lejournaldici.com/actualite/l-info-en-continu/sant%C3%A9-une-r%C3%A9union-positive#.Wg6zpeQzWzn

La Dépêche