Mon intervention pour défendre un amendement en faveur des Chambres de Commerce et d’Industrie

En Commission des Finances, après 20 h de débat, 560 amendements examinés sur les 28 articles de la première partie du PLF 2018 (projet de loi de finances), le texte a été adopté. C’est entre autre la suppression de l’ISF et la création de l’IFI (impôt sur la fortune sur les biens immobiliers) pour libérer le capital nécessaire pour investir dans nos PME/TPE, le PFU (prélèvement forfaitaire unique) pour uniformiser la fiscalité de l’épargne et laisser le libre arbitre aux épargnants et l’exonération de la Taxe d’Habitation que nous avons voté. Les engagements promis pendant la campagne sont tenus!

J’ai défendu personnellement un amendement pour augmenter le fonds de péréquation et de modernisation pour les CCI, acteurs incontournables sur notre territoire pour la formation professionnelle et l’apprentissage.

J’ai également défendu un amendement qui vise à garantir que l’intégralité des contributions à la formation professionnelle soit reversée au Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprises artisanales (FAFCEA), sans aucun reversement au budget général de l’Etat.